"L'homme est resté pèlerin dans l'âme. Et c'est peut-être à son pas au ras des talus et des fossés,  que se mesure la distance qui mène de la Terre au Ciel." 
Pierre Barret dans son livre "Priez pour nous à Compostelle".